Quatre médailles pour la France

Après le trophée L’Equipe le mois dernier à Tours avec des résultats en demi-teinte, l’équipe de France était attendu au tournant lors de ces championnats du monde à Gand. Avec 5 épreuves au programme, les français ont su répondre présent, pas de médaille en chocolat pour ce week end pascal mais 4 médailles dont 2 en or. Si la concurrence est de plus en plus forte la France est encore loin d’abandonner son rôle de leader.

Après un première prometteuse à Nice en 2015 avec les premiers championnats du monde, la  fédération de Belge de pétanque avait la lourde tâche d’accueillir 3 autres championnats supplémentaires avec les doublettes masculins et féminin ainsi que le mixte. La sélection française avec Henri LACROIX et Philippe SUCHAUD d’un côté et Angélique COLOMBET et Audrey BANDIERA présentait toutes les garanties pour aller chercher le plus beau métal. Un rendez-vous d’importance face à la montée en puissance des asiatiques sans oublier les traditionnels concurrents européens et notamment les belges galvanisés par leur public.

LACROIX

Henri LACROIX seul au monde.

Combatif, toujours présent dans les moments importants, notre « riton » national avait en point de mire une formidable trilogie en point de mire avec en moins d’un an, les titres de champion de France, Champion d’Europe et enfin champion du Monde en tête à tête. Dans cet exercice difficile Henri, auteur d’un parcours exceptionnel, a traversé toutes les parties avec assurance et brio. Même Claudy WEIBEL, tenant du titre et jouant à domicile ne pourra pas faire plus que 9 points en ½ finale. Si la finale s’avérait alléchante face à la star italienne Diego RIZZI, la partie tournera vite en faveur du français avec un 13 à 4 sans appel. Henri est bien seul au monde.

Les résultats complets :

http://www.wpc-belgium2017.be/fr/competition-zone/scores/singles-men

L’invincible doublette

Particularité de ces championnats du monde Henri LACROIX avait deux fers au feu avec également la doublette avec l’inusable Philippe SUCHAUD. Un parcours semé d’embuches dans un tableau relevé où dès les 8ème finale, l’équipe 2 de Belgique battu à 4 avant l’Espagne en ¼ battu à 2. Mais le summum de championnat du monde restera la demi-finale face aux redoutables et surmotivés Claudy WEIBEL et « Tichon » HEMON. Longtemps derrière au score, il aura fallu que les français se surpassent pour venir coiffer au poteau nos valeureux adversaires belges 13 à 12 après une partie exceptionnelle des deux côtés. Pour autant la mission médaille d’or n’était pas finie avec l’équipe thaïlandaise prête à en découdre en finale. Il aura fallu encore un grand Henri et grand fifi pour venir à bout de la machine asiatique parfaitement huilée. Le money time était français et la victoire revenait aux tricolores 13 à 10, les thaïlandais auraient dû savoir que Philippe SUCHAUD ne perd jamais en finale...

Les résultats complets :

http://www.wpc-belgium2017.be/fr/competition-zone/scores/doubles-men

Si loin si proche.

Si un titre est attendu depuis longtemps c’est bien du côté de nos féminines toujours à la recherche du graal depuis de nombreuses années. Autant le dire de suite, ce ne sera pas pour ce coup-ci pour autant tous les espoirs sont permis pour l’avenir. Score cruel pour les deux défaites françaises, tout d’abord en doublette face à nos meilleurs ennemies thaïlandaises en ½ finale, proche de la ligne d’arrivée en menant 12 à 6, Audrey BANDIERA et Angélique COLOMBET n’arrivaient pas à conclure et laisser la victoire aux asiatiques sur la plus petite des marges. Rageant. Bis repetita  en tête en tête ou Audrey se voyait bloqué à 12 face à la cambodgienne et toujours en ½ finale. Il est certain que les françaises peuvent rivaliser, il leur manque juste le petit détail qui fait toute la différence.

LES FEMININES

Résultats complets  tête à tête :

http://www.wpc-belgium2017.be/fr/competition-zone/scores/singles-ladies

Résultats complets doublettes :

http://www.wpc-belgium2017.be/fr/competition-zone/scores/doubles-ladies

Seule épreuve où la France n’aura pas eu de médaille, le doublette mixte ou Philippe SUCHAUD et Angélique COLOMBET seront stoppé en ¼ de finale face à la Malaisie 13 à 10. Dommage de ne pas avoir pu passer cet obstacle qui aurait pu nous ouvrir les portes d’un autre titre.

gand2017P

Résultats complets :

http://www.wpc-belgium2017.be/fr/competition-zone/scores/doubles-mixed

Avec 4 médailles aux compteurs dont 2 en or, la France aura répondu présente lors de ces championnats du monde, un bilan tout à fait satisfaisant pour la FFPJP et qui laisse encore des marges de progression pour nos féminines.

retour à page d'accueil

Lu 1579 fois

Enquête du mois

  • Enquête mois de Février Chacun de nous le sait depuis longtemps : la pétanque est un jeu complexe, qui met en œuvre, bien au-delà du simple lancer, une foule de sentiments, de compétences et d'interactions…
    En savoir plus...

Vidéos récentes



Calendrier 2017

Compétitions - Divers - Réunions

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
4
5
6
8
9
10
11
12
15
16
17
18
19
22
23
24
25
26
29
30
31

Odalys Vacances

odalys vacances

Trouver un club

carte france
plate form