Les champions C.N.C. sont sacrés

  • Publication : vendredi 22 octobre 2021 13:27
  • Affichages : 7011

Après avoir accueilli le Trophée des Pépites / Elites en octobre, le Comité de Lot et Garonne accueillait ce week-end les finales CNC Open et Féminin 2021. Avec un plateau exceptionnel dans chaque division, le Boulodrome de Sainte Livrade sur Lot a été un formidable écrin pour cette édition 2021, avec comme chaque année des champions sacrés au terme de longues joutes.

 

CNC 1

BROU SUR CHANTEREINE (77) club n°1 français !

Les champions de France Brou sur Chantereine :

Sylvain RAGUENES, Kévin REIGNIER, Antoine VARAS, Jordan DE ALMEIDA, Stéphane LURAC, André POIRET, Xavier LIOBET, Franck MAECKELBERGHE. Coach : Grégory BREVOT

 

Les vices champions  Ax les Thermes :

Laurent CHAUSSONNET, David DEBARD, Thierry BEZANDRY, Fabien BARRE, Dylan NEXON, Luc LAILLE, Jean-Paul DELAURIER, Nicolas DEDIEU. Coach : Yvan DIAZ 

 

A la recherche d'une 3ème titre inédit dans chacune des 3 divisions, Ax les Thermes (09) et ses champions de France triplettes avaient de solides arguments à faire valoir tout comme le tenant du titre Bassens (33) alors que Pouru Saint Rémy (08) et Brou sur Chantereine (77) toujours placés mais jamais gagnants restaient à l'affût.

Et dans ces duels de l'élite des clubs français, le plus régulier et surtout le plus performant se trouvait du côté de la Seine et Marne. Invaincus à l'issue des 3 tours de groupe et donc qualifiés pour la finale, les franciliens ont dû attendre leur adversaire après une improbable égalité à 3 où Ax les Thermes sortait vainqueur d'un point à l'issue d'une épreuve de tir de départage spectaculaire et palpitante.

En finale, toujours aussi solide, Brou assurait 3 têtes à tête avant de prendre l'avantage en doublettes pour ne plus le lâcher avec une triplette expéditive dans la poche.

Après avoir été sacré en 2015 en CNC 3, Brou étoffe son palmarès avec ce 1er titre dans la division élite.

 

CNC 2

LANGON (41) évidemment

Les champions de France Langon sur Cher :

Philippe QUINTAIS, Franck FAYOL, David LAFOND, Cyril GEORGET, Pierre PORTIER, David WINTERSTEIN, Eric BOUDRIE, Eric CLEMENT. Coach : Gérard FOURREG

 

Les vices champions Ronchin :

Sébastien NEPVEUX, Geoffrey GODART, Assene SAADNA, Julien CORTEQUISSE, Thomas HELBECQUE, Samuel DAINNAIN, Grégory ROBBE. Coach : Olivier HUYGHE 

 

Auréolé de son 14ème titre de champion de monde, Philippe Quintais était évidemment l'attraction principale du boulodrome où le nombreux public n'a pas manqué une miette de la  prestation du champion et de son club de Langon sur Cher (41). Les superlatifs ont manqué pour résumer son week end, lors de la rencontre de groupe le roi Quintais a fini par écoeurer Ronchin (59) en tirant le but 7 fois pour ne pas perdre et et remporter une partie capitale. Pour autant, rien ne décourage les nordistes, après avoir écarté Rouffiac (48) et Pont de Vaux (01), Ronchin retrouvait l'ogre de Langon en finale. Dépassés largement en tête à tête, les banlieusards lillois refaisaient surface en doublette mais Langon assurait l'essentiel avec une triplette décisive. Une semaine après avoir connu le titre mondial, Philippe Quintais découvrait l'émotion collective de gagner son premier titre en Championnat National des Clubs.

 

CNC 3

AJACCIO (2A) grande première

Les champions de France Ajaccio :

Kévin BONVARLET, André MELI, Michel HATCHADOURIAN, Jean-François SCHATZ, Rui Manuel RAMOS, Nicolas TARASSENKO, Gilles LUCCHINI, Jean-Philippe SANTUCCI.

Coach : Pierre BARAZZA

 

Les vices champions :

Montpezat de Quercy : Sonny EVEN, Jean EVEN, Georges EVEN, Jeff MATHIEU, Maison DURK, Anthony TAISANT, Laurent GUTTSELL, Jerry CAGNIAC.  Coach : Christian COLMAGRO 

 

Découvrant depuis peu le Championnat des Clubs, l'île de beauté a succombé au charme de cette compétition en peu de temps, 1er de cordée au niveau national, Ajaccio (2A) aura marqué de son empreinte sa première apparition avec un premier titre. Pourtant, jamais la CNC 3 n'avait connu un niveau aussi relevé. Ajaccio se débarrassait tout d'abord de Pornic (44) et de ses vices champions de France triplette 2021, avant d'écarter la solide équipe de Rumilly (74) et enfin la coriace équipe de Guéret (23). Dans l'autre groupe, l'armada de Montpezat de Quercy (82) avec en meneur Maison Durk et la famille Even faisait parler la poudre en écartant la brillante équipe d'Issy les Moulineaux (92) pour ne faire ensuite qu'une bouchée de Pont à Mousson (54) et Stenay (55).

Dans une finale de haut vol, les corses appuyés notamment par Hatchadourian ou Bonvarlet tenaient la dragée haute à Montpezat en tête à tête avant de prendre un avantage qui s'avéra décisif en doublettes, puisqu'avec une triplette dans l'escarcelle Ajaccio décrochait le titre de champion de France.

 

CNCF 1

RUMILLY (74) au dessus du lot

Les championnes de France Rumilly :

Céline LEBOSSE, Caroline BOURRIAUD, Emma PICARD, Camille DURAND, Margareth LABARTINO. Coach : Patrick MESSONIER

 

Les vices championnes Quetigny :

Appolline GARRIEN, Chantal SALARIS, Nadège RODRIGUES, Touch YOU. Coach : Gérard SIWIAK 

 

Rumilly (74) a surclassé cette finale sans vraiment être inquiété, il faut dire que la lecture de la composition des équipes avait de quoi impressionner, Caroline Bourriaud, Céline Lebossé, la vice championne du monde Emma Picard ou encore Camille Durand sont dans l'effectif haut-savoyard.

Que faire face à autant de talents, Marck (62) fut rapidement hors course, seules Cannes (06) et Quétigny (21) pouvaient espérer décrocher une place en finale. Et à ce jeu, c'est Quétigny qui s'imposa avant de se faire dévorer tout cru par des hauts-savoyardes inatteignables.

 

CNCF 2

BRON (69) tout sourire

Les championnes de France Bron Terraillon :

Angeline BAGES, Kassandra GORINI, Amélie ROMUALD, Nadine MAGNUS, Emilie TAUBAN, Claudine GORINI. Coach : Patrick CAZEMAJOU

 

Les vices championnes Bassens :

Anna et Béatrice COUPAYE, Sandra LOPES-FRAGOSO, Laurine LHERBET, Christelle LEHMANN, Richeline THIONVILLE. Coach : Jean-Luc CAMPORRO 

 

Quel plaisir de voir cette équipe de Bron toujours aussi enjouée et pétillante. Il suffisait de voir la joie sur le podium et même quelques larmes pour se rendre compte que le CNC est vraiment créateur d'émotions. Avant d'en arriver là, les brondillantes avaient parfaitement tracé leur chemin en écartant notamment Arlanc (63) de Colombet et Bandiera. Des auvergnates décevantes qui, battues par les bretonnes de Bourg les Comptes (35) pourtant éliminées laissaient  même leur place en finale à Bassens (33) des sœurs Coupaye.

Comme en division 1, Bron ne laissait aucune miette aux girondines vite dépassées en tête tête avant de subir 2 nouvelles défaites rédibitoires en doublettes. Bron pouvait laisser éclater sa joie.

 

Tous les replays de la Web TV fédérale : https://www.dailymotion.com/FFPJP-WebTV